Annonces Google

Carte Namibie Botswana : zoomez, voyagez !

Les paysages rencontrés au cours de ce voyage peuvent être finalement classés en deux catégories : les déserts et les plaines fertiles.

Nous avons débuté par la traversée du désert du Kalahari au Botswana et son lot de paysages désolés et secs. Malgré tout, une certaine végétation parvient à survivre et notamment les baobabs. Ce qui nous a marqué c'est surtout qu'on n'a pas croisé grand monde au cours de cette traversée du désert sur la trans-kalaharienne, superbe route qui permet de relier rapidement les parcs et réserves du pays. Nous avons cependant pris le temps de nous arrêter pour observer à la fois la faune, la végétation et les villages bushmen que l'on apercevait depuis la route.
C'est ensuite le Damaraland qui nous a offert des paysages rudes à la limite de la sécheresse comme en témoignent les nombreux cactus, les routes poussiéreuses et les pierriers. Mais là encore, une espèce fait figure d'extra-terrestre, c'est la Welwitschia mirabilis, plante séculaire qui parvient à survivre avec le peu d'eau qu'elle capte de la rosée matinale. Notre circuit en Namibie nous a amené à visiter le Damaraland après les trois jours de safari photo du parc Etosha que nous avons particulièrement apprécié. Quelle ne fût pas notre agréable surprise de pouvoir continuer à observer des animaux sauvages aussi dans le Damaraland, et ce, malgré l'écosystème désertique.
Enfin, le désert du Namib et ses dunes de sable dont les paysages changent avec le temps. Bien sûr ça ne se fait pas en cinq minutes mais le vent qui souffle de la côte transporte le sable et modèle le panorama. Quelle magie dans ce désert, tout y est splendide ! Pourtant, au petit matin, le ciel était brumeux, porteur d'eau captée sur l'océan, cette eau si précieuse pour tout l'écosystème de ce désert. Mais pour ce qui est des paysages, des belles lumières et de la photo, ce n'est pas idéal. Mais en chemin, comme par enchantement, ce voile s'est levé pour laisser devant nos yeux ébahis un des plus beaux spectacles que nous ayons vus : ondulations dunaires et couleurs changeantes à perte de vue.

C'est au Botswana, et plus particulièrement dans le delta de l'Okavango, que les paysages tranchent avec ceux décrits précédemment. Les eaux fertiles qui se déversent dans le delta sont source de vie et assurent le développement de centaines d'espèces animales.

Sur Photos-voyages dans la même catégorie

  

Ressources sur le voyage

Recherche de vols

Ressources culturelles

Séjours