Le Mexique est-il un pays sûr pour le touriste ?

sécurité au Mexique Si vous prévoyez un voyage au Mexique, vous vous êtes certainement procuré un guide touristique qui a probablement refroidi vos ardeurs après la lecture du chapitre dédié à l'insécurité. C'est normal, nous avions éprouvé le même sentiment lors de la préparation de notre séjour.
Il est toutefois important de mettre en perspective ce qui est signalé et de le relativiser.

Une insécurité bien réelle dans certaines régions

Comme nombre de pays à travers le monde, il existe au Mexique des zones à éviter pour le touriste. Citons la région de Ciudad Juarez, à quelques kilomètres de la frontière avec les Etats-unis, qui est le théâtre d'affrontements meurtriers quotidiens liés au trafic de drogue. En tant que voyageur, il est bien évident qu'il faut à tous prix éviter la zone et c'est bien le rôle d'un guide touristique de prévenir le futur touriste. De même, la région du Chiapas, pour des raisons différentes, est sujette à des mises en gardes.
En dehors de ces deux régions, le Mexique est un pays où l'on peut voyager en relative sécurité, comme dans n'importe quel pays, en respectant les règles de base du voyageur :

  • Ne pas arborer de bijoux qui pourraient faire naître une quelconque tentation,
  • Ne pas faire étalage des billets que l'on vient de retirer au distributeur,
  • Ne pas ranger son portefeuille dans la poche arrière de son pantalon,
  • En cas de paiement par carte bancaire, toujours la garder à porter de vue et ne pas accepter qu'un serveur ou commerçant ne parte avec dans son arrière-boutique,
  • Eviter de sortir seul de nuit,

L'insécurité emprunte le visage de la sécurité

Toujours suite à la lecture du chapitre lié à l'insécurité de votre guide touristique préféré, vous vous demandez si le paragraphe détaillant les rackets organisés par des policiers est réel ou s'il tient de la fiction. Eh bien, pour l'avoir personnellement vécu, nous vous l'affirmons, il est très réel ! Et manifestement cette source de revenus ne s'est pas tarie si l'on en croit les nombreux témoignages de notre entourage et ceux reçus par e-mail de la part d'internautes floués.

Le procédé est souvent le même, et s'applique facilement aux voyageurs qui louent une voiture : une voiture de police nous intime l'ordre de nous garer sur le bas-côté suite à une imaginaire entorse au code de la route, le policier demande le passeport et nous informe que si on veut le récupérer il faut payer ! J'ai dû batailler 20 minutes, en espagnol bien que je ne sois pas bilingue, pour faire baisser la "rançon" de 400 pesos à 100 pesos tout de même.

Je qualifie ce racket d'insécurité car, même si l'intégrité physique du touriste n'est pas mise à mal, c'est moralement et psychologiquement que c'est plus délicat.

L'insécurité routière

Enfin, pour clôre ce sujet sur la sécurité lors d'un voyage au mexique, je veux aborder la conduite car il y a beaucoup à dire :-).

L'une des règles de base est d'éviter de rouler la nuit, à la fois car le risque est plus grand de se faire dépouiller mais aussi parce que l'on trouve de tout qui circule et pas toujours dans le bon sens. En effet, les pièges que l'on peut éviter le jour sont plus difficiles à déjouer la nuit. C'est ainsi que l'on voit moins bien les piétons, les carioles tirées par des ânes, les vélos etc. que l'on peut même croiser sur l'autoroute et en sens opposé à la circulation (c'est du vécu).

Cette règle étant respectée, vous roulez donc de jour mais d'autres écueils sont à éviter. C'est là que je souhaite vous parler des fameux topes mexicains. Non, je n'ai pas fait de faute d'orthographe, il ne s'agit pas de l'animal myope qui, pour ceux qui en douteraient s'écrit taupe. Non, un tope au Mexique est un ralentisseur, et croyez-moi, ne jouez pas au plus malin avec eux... c'est toujours les topes qui gagnent :-) Ce qui est ennuyeux c'est que bien souvent le tope est signalé par un panneau situé dans l'alignement de ce dernier si bien que vous n'avez plus le temps de ralentir. Et là, il faut vite se préparer pour le saut ! Je vous garantis qu'on en a fait de beaux, au grand dam des amortisseurs de la voiture et de nos vertèbres cervicales :-)

Dernier point, lorsque vous garez la voiture, respectez également une règle qu'il faut appliquer partout et qui consiste à ne rien laisser à la vue de tous car en plus du risque de se faire dérober des objets parfois aussi banals qu'une veste ou une casquette, vous subirez les conséquences d'une vitre brisée... ce n'est pas vraiment fait pour embellir un voyage.

Mot de la fin sur l'insécurité

Pour conclure, oui il règne une certaine insécurité au Mexique mais pas plus que dans d'autres pays du monde. Il suffit d'éviter les deux zones mentionnées plus haut et surtout de respecter les quelques règles de sécurité énoncées dans cet article. Nous vous souhaitons un agréable voyage au Mexique, un pays qui vaut largement de relativiser les mises en gardes que l'on peut lire dans les guides touristiques.

Autres photos dans la même catégorie