Image de présentation de l'Egypte

Carnet de voyage en Egypte

Récit du jour 2 du séjour en Egypte

Les pyramides du plateau de Gizeh

vue sur Gizeh Arrivée à 8h sur le site de Gizeh je prends ma place dans la queue pour acheter mon ticket. Je n'ai jamais vu une queue si mal organisée. Les guides qui veulent obtenir un bon backshish veulent permettre à leur groupe de visiter l'une des pyramides, ils n'hésitent donc pas à faire remonter toute la queue au groupe. Ce phénomène se reproduit toute les cinq minutes si bien que la queue n'avance pas.
C'est une organisation à l'égyptienne ! Bref, après une demi-heure j'obtiens enfin mon sésame pour le site d'une des merveilles du monde.

Tout commence avec la pyramide de Khéops, la grande pyramide qui fait face à l'entrée du site. Waow ! on se sent vraiment minuscule. J'en fais le tour pour me rendre compte du gigantisme et ne peut m'empêcher d'avoir une pensée pour les pauvres égyptiens qui ont participé à la construction. Je descend ensuite vers le Sphinx tant que le soleil n'est pas trop haut et n'écrase pas tout. D'autant que depuis trois jours l'air est brumeux et cela s'intensifie au fil des heures, la chaleur aidant.

Pour l'instant il y a peu de touristes, j'en profite à fond. En remontant je me promène un peu entre les pyramide des reines jouxtant la grande pyramide puis je m'excentre un peu afin d'obtenir une belle vue de la pyramide de Képhren, la pyramide de Mykérinos et celles des reines.

Les cars continuent à déverser leurs flots de touristes alors que j'atteinds la pyramide de Khéphren, celle que je préfère car bien que moins haute que la pyramide de Khéops (donc moins prestigieuse), elle a gardé une partie de la couche calcaire qui la recouvrait ce qui lui donne un aspect unique.

Sur le site se baladent des égyptiens proposant de louer les services de leurs chevaux ou chameaux pour faciliter les déplacements entre les pyramides. Celles-ci ne sont cependant pas bien éloignées les unes des autres, aussi si vous n'avez pas de problèmes de locomotion, il n'y a pas grand intêret à céder à leurs sirènes.

Alors que les pyramides de Khéops et celle de Khéphren, son fils, sont grandioses, la pyramide de Mykérinos, son successeur, est bien plus petite. Néamoins l'attrait des touristes étant moindre il est plus facile de s'isoler pour contempler ces chefs d'oeuvres.

A 10h le site est affreusement dénaturé par des dizaines et des dizaines de cars (mais que font ils sur le plateau !!!). Conséquence directe il y a un monde fou, il est temps pour moi de partir.

Autres photos dans la même catégorie