Image de présentation du Cambodge

Carnet de voyage au Cambodge

Récit des jours 1 & 2: Paris à Phnom penh

Palais royal de Phnom penh Nous voilà partis pour un très long vol de Paris à Phnom penh (Cambodge) via Singapour. Nous décollons de Paris à 11h30 et arrivons à Singapour à 7h après environ 12h de vol. Puis envol vers Phnom penh à 8h40 pour 2 heures de vol.

Puisque nous avions acheté à l'avance nos visas électoniques nous n'avons pas besoin de faire la queue et passons directement le contrôle d'entrée sur le territoire cambodgien. Nos bagages sont déjà là, nous prenons un taxi et découvrons la circulation anarchique du pays. Voitures, motos, tuk-tuk se partagent la route à renforts de coups de klaxon. Il n'y a que deux voies mais ça roule dans tous les sens, ça double à droite, à gauche mais ce qui est surprenant c'est que ça se fait dans la bonne humeur. Ni notre chauffeur de taxi, ni les autres utilisateurs n'ont de mouvements d'humeur. Les coups de klaxon servent simplement à se signaler.

Nous arrivons à l'hôtel Bougainvillier vers 10h15, nous sommes fatigués car nous avons peu dormi dans l'avion mais décidons de partir à la découverte de la capitale cambodgienne Phnom penh. Il fait environ 25°C, le ciel est légèrement nuageux. Nous sommes rapidement confrontés à un problème, il faut traverser la route pour nous rendre sur le quai Sisowat et vue la circulation anarchique, ce n'est pas évident. Je vous assure qu'il faut le voir pour le croire ! A côté, traverser une rue à Paris est facile ! Nous marchons jusqu'au palais royal que nous contournons puis faisons une pause déjeuner dans la rue 240. C'est le moment que choisit le soleil pour se montrer et la température grimpe. Après quelques tapas et un jus de citron bien frais, nous hélons un tuk-tuk pour nous rendre au marché russe. Il est très facile de trouver un moyen de transport à Phnom penh, en tuk-tuk ou moto-dop facilement reconnaissable à la casquette de base-ball que porte les conducteurs.

Le marché propose de tout : fruits, légumes, viandes, poissons, vêtements (beaucoup de contrefaçons) dans une ambiance sympa. Sol en terre, allées peu éclairées, étroites et fraîches, odeurs variables mais très fortes près des stands de poissons. Retour au centre ville pour la visite du palais royal et de la pagode d'argent puis retour à l'hôtel pour une douche et un peu de repos.

Nous dinons dans un restaurant face au quai Sisowat et optons pour une spécialité locale le phnom pleung (colline de feu), sorte de barbecue individuel où l'on fait griller légumes, viande et fruits. Mais attention à ne pas mettre trop d'huile !

Autres photos dans la même catégorie