Récit du jour 6 : Battambang à Siem reap

ramboutans Ce matin lever à 5h45, en même temps que le soleil, car nous prenons le bateau à destination de Siem reap. Le temps d'avaler notre petit-déjeuner au bar de l'hôtel puis nous demandons à un tuk-tuk de nous conduire à l'embarcadère au nord de la ville.

Plusieurs bateaux sont accostés prêts à accueillir le flot de voyageurs. Mais contrairement à ce que nous imaginions, le bateau d'une trentaine de places n'est rempli que de peu de touristes. Il est à noter que le trajet de Battambang à Siem reap peut également se faire par la route mais le parcours est moins interessant, quoique plus rapide à la saison sèche. Le niveau de l'eau étant très bas, il est prévu que l'on mette 8 heures alors que 3 suffisent à la saison des pluies lorsque le niveau de l'eau est maximum et que les bateaux rapides peuvent circuler. Mais nous ne sommes pas pressés et préférons de loin le spectacle annoncé à la rapidité de la route. Le bateau quitte son ammarage à 7h10 et commence sa remontée de la rivière Sangker. Les deux rives sont habitées, on y voit de nombreuses maisons sur pilotis. Les habitants s'affèrent sur les berges, certains font leur toilette, d'autres profitent du bas niveau de la rivière pour implanter un potager, d'autres pêchent au filet.

Nous croisons également beaucoup de bateaux qui effectuent le chemin inverse. Plus nous avançons plus les maisons se raréfient sur les berges. La rivière serpente de plus en plus et le bateau rencontre plus de difficultés à avancer en raison des bas fonds. D'ici au mois de mars la traversée en bateau ne sera plus possible.
Puis le paysage change à nouveau, on se croirait dans une mangrove avec végétation flottant sur la rivière. Les rives sont envahies de végétation impénétrable. Le décor est magnifique. Dans ces conditions, impossible de construire une maison sur les berges. Est-ce pour cette raison je ne sais pas mais toujours est-il que c'est à partir de ce moment là que nous avons rencontré les fameux villages flottants.

Les maisons sont directement construits sur l'eau, c'est très impressionnant. Complétement tournés vers la pêche, ces villages semblent prospérer et ne manquent pas d'imagination : filets, pièges, nasses etc. En chemin notre bateau accueille plusieurs habitants de ces villages, tel un taxi collectif. La fraîcheur relative de la matinée a laissé place à l'habituelle chaleur.

Il est midi, le fleuve s'élargit subitement, le bateau peut accélérer. Il n'est désormais plus nécessaire de slalomer entre les filets de pêcheurs car ceux-ci se situent hors du sillage du bateau. La faune se fait plus visible, essentiellement composée d'oiseaux tels que hérons, aigrettes et martins pêcheurs. Alors que l'eau qui pénètre dans la coque du bateau est extraite à l'aide d'une pompe, le bateau continue sa route. Le trajet est vraiment splendide et le faire à bord d'un bateau rempli en majorité par des cambodgiens le rend plus authentique. La dernière partie, sur le lac Tonlé sap, est plutôt ennuyeuse, le paysage est moins enchanteur mais surtout, la lassitude nous envahit, heureusement l'arrivée approche.

Dès que le bateau accoste, des conducteurs de tuk-tuk l'envahissent et propose pour 1$ de nous conduire à n'importe quel hôtel de Siem reap. Nous acceptons cette offre pour rejoindre l'hôtel Steung Siem reap que nous avons réservé par Internet. Le trajet qui dure environ un quart d'heure nous fait traverser plusieurs villages et apercevoir des rizières.

A l'arrivée notre conducteur de tuk-tuk se propose d'être notre chauffeur attitré pour le séjour à Siem reap, ce que nous acceptons volontiers. C'est une formule gagnant/gagnant. Il nous propose d'aller acheter notre pass pour les temples d'Angkor vers 17h. En effet tout pass acheté après 17h et valable pour le lendemain permet tout de même de rentrer gratuitement pour assister au coucher du soleil. L'achat du pass se fait très rapidement (20$/jour et 40$/3jours) puis nous nous dirigeons vers Bakheng où la terre entière semble s'être donné rendez-vous ! C'est en effet l'endroit le plus courru pour assister au coucher de soleil. On a une belle vue sur Angkor Vat et la jungle environnante. Retour de nuit à l'hôtel où nous donnons rendez-vous à notre chauffeur à 8h30

Autres photos dans la même catégorie