Partagez vos voyages… pour partager le monde

Week-end à Venise

C’est sur un coup de tête, dans la froideur du mois de décembre que je suis allé passer un week-end en amoureux à Venise. Très cliché me direz-vous mais depuis le temps que j’entendais parler en bien de la cité des Doges, il fallait bien que je m’y rende pour me faire un avis sur cette cité italienne.
Arrivé à la nuit tombée, j’ai d’abord apprécié le transfert de l’aéroport vers l’hôtel en bateau car c’est un enchainement assez inhabituel.
Ce n’est que le lendemain que j’ai découvert Venise, sous un magnifique soleil d’hiver.

gondolier à Venise

Je dois avouer qu’il est très agréable de se balader le long des canaux, de suivre les petites ruelles sans réellement savoir ou cela nous mène, d’enjamber des ponts, petits et grands, à l’architecture typiquement vénitienne et de voir pour la première fois tous ces lieux célèbres tant de fois racontés : la place saint Marc, le campanile, le pont des soupirs et j’en passe !

Et les gondoles alors ? Oui, oui, j’y viens en répondant à la question qui vous brule les lèvres : non, je n’ai pas fait de promenade en gondole sur les canaux vénitiens ! Ceci dit, le charme de Venise est étroitement lié aux gondoles qui font partie intégrante du paysage et dont les propriétaires prennent le plus grand soin, n’hésitant pas à les décorer avec plus ou moins de succès.
Mais cela ne m’a pas empêché de naviguer sur les canaux vénitiens puisque j’ai pris deux fois le Vaporetto pour rejoindre les Iles Burano et Murano qui à mon sens méritent une visite. Burano est une Venise miniature avec les couleurs éclatantes en plus : les façades des habitations, les volets, les encadrements de portes et fenêtres sont tous plus flashy les uns que les autres. Le rendu est splendide. L’île Murano est plus sobre et surtout intéressante pour les ateliers de verrerie où l’on peut voir des artisans souffleurs de verre à l’œuvre.

port de Burano à Venise

Enfin, et ce fût l’occasion d’un second week-end à Venise, la cité des doges est indissociable du carnaval. Certes il ne s’agit plus d’un voyage à Venise en amoureux, en tous cas pas pour la partie intimiste car les rues sont noires de monde, mais c’est une occasion de voir Venise sous un autre jour. Les spectacles de rues animés par les carnavaliers dont les costumes extravagants sont tous plus colorés et imaginatifs les uns que les autres, et c’est un véritable régal pour tous les sens.

Plus de photos, récits, informations sur Venise



Publiez vos carnets : vous aussi, publiez vos photos de voyages sur ce blog en utilisant le formulaire de contact.