Partagez vos voyages… pour partager le monde

Costa Rica

Lors du séjour au Costa Rica, j’ai eu le sentiment de faire deux séjours en un, et ce principalement en raison de la météo. En effet, bien que nous ayons choisi le mois de janvier, réputé comme un des mois les plus adaptés au tourisme dans cet état d’Amérique centrale, nous avons été confrontés à une tempête tropicale des plus sévères.

C’est ainsi que la première partie du séjour, sur la côte Caraïbes du Costa rica, s’est déroulée sous des trombes d’eau ininterrompues, ce qui n’a pas facilité la découverte de la région. Nous avons eu la chance de pouvoir grimper au sommet du volcan Arenal sous le soleil puis ce ne fût que pluie battante et humidité pendant 3 jours, entre Orosi, Puerto viejo et Puerto viejo de Sarapiqui. Dans notre malheur nous avons rapidement relativisé en constatant les dégâts causés par les intempéries aux infrastructures : routes détruites, bétail noyé, maisons emportées etc.

plages du Costa Rica

Nous avons donc choisi d’écourter notre séjour sur la côte Caraïbes du Costa rica afin de rejoindre une région à la météo plus clémente. Nous avons abandonné nos plans de visite des parcs nationaux Tortuguero ou Cahuita et c’est ainsi que nous avons rejoint Fortuna puis Santa Elena pour une randonnée dans la forêt humide (on n’en avait pas eu assez !).

C’est en quittant Santa Elena que le miracle est apparu, au sommet d’un col, nous avons laissé le mauvais temps derrière nous et avons poursuivi la route sous un ciel bleu et un soleil généreux et bienvenu !

Direction la côte Pacifique du Costa Rica, épargnée par le mauvais temps, qui allait nous dévoiler toute sa beauté naturelle. De Paquera à Montezuma en passant par Playa tambor, le soleil ne nous quitta plus, éclairant majestueusement les splendides paysages du parc Curu ou les plages extraordinaires de la réserve absolue Cabo blanco. Nous profitions enfin des atouts touristiques du Costa Rica que nous n’avions fait qu’effleurer sur la côte Caraïbes.

Oiseaux du Costa Rica

Nous gardons malgré tout un excellent souvenir de ce voyage au Costa Rica, des images plein la tête, entre paysages spectaculaires, plages de cartes postales et abondance de la faune sauvage. Outre la météo, si on devait formuler un regret, ce serait le peu d’échange que l’on a eu avec les costaricains. Mais ce voyage intervenant peu de temps après celui à Cuba où nous avions placé la barre très haut en terme d’échanges, la comparaison est probablement faussée.

Plus d'informations pour votre tourisme au Costa Rica



Publiez vos carnets : vous aussi, publiez vos photos de voyages sur ce blog en utilisant le formulaire de contact.