Iceberg bleuté en Antarctique

Récit de croisière en Antarctique

Jour 7 (suite) : icebergs et glaciers

iceberg Le temps a l'air de rester au beau fixe, c'est une très grande nouvelle. Alors que le navire approche de son lieu d'ancrage dans la baie Wilhelmina, je suis subjugué par la hauteur des sommets alentours dont certains dépassent les 2000m.
L'après-midi est donc dédiée à une balade en zodiac qui commence par l'observation de cormorans impériaux et même de krill dans l'eau. Plus loin les icebergs sont imposants et nous surprennent par leurs formes et couleurs étonnantes.
Certains luisent au soleil, preuve qu'ils se sont retournés il y a très peu de temps. La partie qui se retrouve désormais à la surface porte les stigmates d'années passées sous l'eau, à la fois modelée par la fonte et par la remontée des bulles d'air. Les icebergs sont si gigantesques que les zodiacs ont l'air de fourmis. On se demande comment ces monstres de glace de plusieurs dizaines de tonnes ont pu se détacher.
Les sommets environnants sont également impressionnants. Leurs pentes enneigées abritant de nombreux glaciers surplombent la baie et sont régulièrement le théâtre d'avalanches de glaces qui se terminent dans l'océan dans un fracas assourdissant. Avant de venir en Antarctique, je croyais que le continent était totalement plat. Force est de constater que je me trompais ! L'image commune de l'Antarctique est celle du plateau (donc relativement plat) qui représente la plus grande partie du continent. La péninsule n'a sur ce plan rien à voir puisqu'elle est constituée d'une vaste chaîne de montagnes dont certaines culminent à plus de 2000m.

En fin d'après-midi, le soleil se voile et le vent aidant, le froid devient mordant. Le signal du retour est donné. Nous longeons une dernière fois les majestueux glaciers devant lesquels les zodiacs paraissent minuscules et bien frêles, tout en slalomant entre les nombreux glaçons flottant à la surface, signes d'une récente avalanche.
Pendant le diner, le professor Multanovskiy lève l'ancre et quitte la péninsule Antarctique en direction des Shetlands du sud. Nous assistons à un superbe coucher de soleil illuminant l'océan et faisant rougir les sommets enneigés. Le spectacle est d'autant plus beau que pas moins de 6 baleines à bosse se succèdent à babord.

Autres photos dans la même catégorie