Iceberg bleuté en Antarctique

Récit de croisière en Antarctique

Jour 1 : départ d'Ushuaïa

Brise glace parmi les icebergs Arrivé à Ushuaia (Argentine) l'avant-veille, j'ai passé la journée d'hier au parc national Tierra del fuego où plusieurs sentiers de randonnées permettent de découvrir ce superbe espace naturel vitrine de la Patagonie.
C'est aujourd'hui le jour du départ à bord du Professor Multanovskiy à destination du continent Antarctique. Le rendez-vous avec l'équipe de l'expédition est prévu en début d'après-midi dans un hôtel du centre ville d'Ushuaia.

Après le petit déjeuner je quitte définitivement hosteria bella vista dans le but de rallier le centre ville à pied en passant par les hauteurs d'Ushuaia.
Je n'ai pas à me soucier de mon bagage puisqu'un transporteur va passer le prendre pour le déposer directement sur le bateau.

J'emprunte donc la rue Alem qui m'entraîne vers le haut d'Ushuaia. Je marche le long de la route avec la forêt à gauche et la ville à droite ce qui me donne de superbes vues d'Ushuaia et du canal de Beagle au loin. Je descends ensuite vers le port car depuis les hauteurs il m'a semblé reconnaître le professor Multanovskiy à quai. Je l'aperçois en effet accosté près d'un navire de guerre argentin. Je continue à me balader le long du port jusqu'à l'heure du RDV.

Le rendez-vous était fixé à 16h45 pourtant à 16h tout le monde est là. Nous sommes invités à monter dans un bus pour faire les 300m qui nous séparent du port. En effet les autorités argentines ne souhaitent pas voir déambuler les touristes sur les quais le long des bateaux. Nous descendons du bus pour passer la douane puis les contrôles de sécurité de la même manière que dans les aéroports.
Puis nous atteignons le bateau et nous installons dans nos cabines. Je partage la mienne avec un canadien anglophone de Vancouver. Nous sommes 48 passagers et je suis le seul francophone. Il y a en tout 10 nationalités représentées dont des australiens, américains, allemands, anglais, finlandais, hollandais, suisses allemands etc.
Le bateau est équipé d'un système de communication par interphone qui permet à quiconque d'entendre les annonces faites par l'équipe. Peu de temps après l'installation nous sommes tous conviés dans le bar pour un rapide briefing et un pot de départ.
Dès lors que le bateau se met à bouger pour quitter le port d'Ushuaia je monte sur le pont supérieur pour profiter d'une magnifique vue de la ville, des montagnes environnantes et du glacier Martial qui surplombe Ushuaia.
Mais pas le temps de s'éterniser puisque l'alarme sonore retentit. C'est la simulation d'accident nécessitant l'évacuation du bateau par canots de sauvetage. Chacun doit rejoindre sa cabine, enfiler son gilet de sauvetage puis gagner un canot spécifique selon que sa cabine est à babord ou à tribord. Cet exercice fait dans le calme et la bonne humeur se révèle un bon moyen de faire connaissance.

Je remonte sur le pont supérieur, le professor Multanovskiy navigue dans les eaux paisibles du canal de Beagle, entre le Chili d'un côté et l'Argentine de l'autre, en route vers le continent Antarctique. Un vieux rêve est sur le point de devenir réalité...

Mais la conquête de chaque graal est semée d'embuches. Il me faudra surmonter deux jours de navigation à travers le passage Drake, une des zones qui connait les pires conditions météorologiques maritimes du monde.

Autres photos dans la même catégorie