Iceberg bleuté en Antarctique

Récit de croisière en Antarctique

Jour 6 : baleines et paysages somptueux

paysage antarctique Dans la nuit le professor Multanovskiy a levé l'ancre plus tôt que prévu, vers 2h du matin car un énorme iceberg dérivait dangereusement et risquait d'entrer en collision. Nous avons atteint la superbe baie de Neko harbour vers 8h où nous allions pour la première fois poser le pied sur le continent Antarctique. Nous n'avions en effet jusque là exploré que des îles de la péninsule. Grondements de glaciers et sauts de manchots sont notre occupation jusqu'à ce que le bateau soit ancré.
Le paysage est magnifique. L'océan ressemble à un miroir dans lequel se reflètent les hauts sommets environnants sur lesquels quelques nuages bas s'attachent donnant à l'ensemble un aspect mystérieux.
Bien que vêtu de la combinaison de kayak je passe symboliquement 15 minutes à terre avec le groupe de kayakistes pour immortaliser ces premiers pas sur le 7ème continent, le plus hostile et froid. De là nous embarquons dans nos kayaks pour l'exploration de la baie.

Les manchots sont nombreux sur la rive et certains se jètent à l'eau pour aller chercher de quoi nourrir leurs bébés, sautant ça et là hors de l'eau pour respirer. Les icebergs sont très nombreux et toutes les tailles sont représentées, rendant la navigation très interessante. Au fond de la baie nous repérons des baleines que nous mettons 45 minutes à rejoindre mais cela en valait la peine. Nous avons passé quasiment une heure à les observer sans que jamais elles ne s'éloignent. Elles nous ont même gratifié de passages extrêmement proches des kayaks, environ 4 mètres puis passage sous le kayak avec une vue imprenable grâce à la clarté de l'eau... tout simplement fabuleux !

Puis nous avons repris la direction du bateau et là, sortie d'on ne sait où, une baleine Minke nous a littérallement escorté pendant 30 minutes avant que nous remontions à bord du zodiac. C'était incroyable. Elle faisait surface tantôt à l'avant du groupe, tantôt sur les côtés de sorte que tout le monde puisse en profiter.

Après 2 ou 3 autres apparitions, les deux baleines se sont éloignées et nous avons entrepris la découverte de la baie, slalomant entre les icebergs, traversant les champs de glaçons à la rencontre de manchots papou, léopards de mer et finalement d'une baleine Minke.

Le déjeuner du jour est plutôt original. Les bonnes conditions météo sont propices à un barbecue à l'avant du bateau alors que le professor Multanovskiy lève l'ancre à destination de Paradise bay.

Comme on pouvait s'en douter, le paysage de Paradise bay est enchanteur. Alors que la plupart des passagers ont embarqué à bord des zodiacs pour explorer les environs, nous montions dans nos kayaks. Nous avons pu observer plusieurs espèces d'oiseaux nichant dans les falaises ainsi que des phoques de Weddell et des otaries.
En pagayant vers la base scientifique ukrainienne située sur l'île argentine, deux baleines à bosse se sont approchées des kayaks comme pour dire bonjour. L'une d'elle a même semblé saluer, sortant et agitant sa nageoire pectorale.
C'est absolument magique de pagayer avec des baleines !

Le but cette fois n'est pas de visiter la base mais de grimper jusqu'au sommet de la falaise dont nous avons exploré le bas en kayak. De là haut, la vue de la baie parsemée d'icebergs de toutes tailles est à couper le souffle.

Après le dîner quelques passagers téméraires furent volontaires pour une nuit à la belle étoile en Antarctique... j'en fus évidemment partie ! Ce fût une expérience unique et formidable d'autant plus que je me suis réveillé entouré de phoques de Weddell venus se reposer. L'équipe d'expédition nous avait auparavant prêté l'équipement necessaire pour une expérience optimale.
Un matelas fin pour nous isoler de la neige, un duvet et nous voilà prets à dormir. Le silence Antarctique seulement perturbé par les souffles des baleines et les grondements des glaciers. Inoubliable !

Autres photos dans la même catégorie