Iceberg bleuté en Antarctique

Croisière expédition en Antarctique

Ne plus confondre Arctique et Antarctique

Voyage en Antarctique Au cours de discussions sur le thème du voyage, j’ai remarqué que les gens confondent souvent l’Arctique et l’Antarctique. Cet article a donc pour but d’énumérer les nombreuses différences entre ces deux extrêmes et finalement montrer qu’ils ont peu en commun, à part les aspects les plus évidents et les plus visibles, le froid et la glace. Voyons donc comment différencier Arctique et Antarctique.

Situations géographiques extrêmes

L’Arctique est situé dans l’hémisphère Nord et centré sur le pôle Nord. Il englobe les parties les plus au Nord de huit pays : le Canada, les USA, la Russie, le Danemark (Groenland), la Norvège, la Suède, la Finlande et l’Islande. Chacune de ces nations détient donc une partie de l’Arctique dont les richesses naturelles (pétrole, gaz naturel etc.) sont sources de tension.

L’Antarctique est situé dans l’hémisphère Sud et centré sur le pôle Sud, et à la différence de l’Arctique, aucun pays ne le possède. Le traité Antarctique, signé en 1959 par les 12 nations les plus actives de l’année internationale de la géophysique, stipule que ce continent est dédié à la recherche scientifique. Ces deux zones géographiques étant situées à l’opposé l’une de l’autre, lorsque c’est l’été en Arctique, l’hiver régit l’Antarctique. Et vice et versa.

Deux géologies différentes

L’Arctique est formé quasiment exclusivement par la banquise, c'est-à-dire de l’eau de mer qui a gelé. A l’exception de quelques îles dont le Groenland et le Spitzberg, il n’y a pas de terre sous la glace. Ceci explique d’ailleurs que l’on entende parler tous les étés des routes Arctiques qui s’ouvrent lorsque la glace de la banquise fond.
A l’inverse, l’Antarctique possède de la terre sous la glace, il s’agit d’un continent au système géologique développé contenant montagnes et volcans.

Faune Arctique et faune Antarctique

Deux animaux sont caractéristiques de la confusion qui règne entre Arctique et Antarctique, il s’agit du manchot et du pingouin. Le pingouin ne se trouve que dans l’hémisphère Nord et le manchot ne s’observe que dans l’hémisphère sud. Le moyen le plus efficace pour différencier manchot du pingouin est finalement de savoir dans quel hémisphère on se trouve.
De plus, l’ours blanc ne s’observe qu’en Arctique, donc dans l’hémisphère nord. Il n’y a pas d’ours blanc en Antarctique.

Qui habite en Arctique et en Antarctique

Autre grande différence, il y a des habitants en Arctique. On peut citer par exemple les Inuits qui vivent au Groenland dans des villages avec écoles, administrations etc. A l’opposé, en Antarctique on ne trouve que des scientifiques qui vivent dans des bases dédiées à la recherche.

Tourisme extrême

Même si c’est plus récent pour l’Antarctique, les deux extrêmes attirent de plus en plus de touristes à la recherche d’un dépaysement hors du commun et d’un environnement hostile. De nombreuses croisières sont organisées pour l’Arctique au départ de Longyearbyen au Spitzberg et pour l’Antarctique des croisières au départ d’Ushuaia. Pour les plus aventureux, il est possible de faire du kayak et de dormir sous tente (Arctique). Dans les deux cas, l’enchantement est au rendez-vous, que ce soit grâce aux paysages époustouflants ou à la faune abondante (baleines, ours blancs, oiseaux, renards polaires etc.).

Autres photos dans la même catégorie