Image de présentation de l'Afrique du sud

Carnet de voyage en Afrique du sud

Album photo paysages d'Afrique du sud

Aridité du parc Kruger

Sécheresse du parc Kruger
2/19

Au mois de septembre, le parc Kruger était très sec, les herbes avaient jauni et la chaleur rendait difficile l'observation des animaux. Mais le parc Kruger recèle une telle biodiversité que nos désirs ont rapidement été comblés : guépards, zèbres, gnous et éléphants étaient au rendez-vous.
Pendant les périodes de sécheresse, les points d'eau revêtent un caractère vital pour la plupart des animaux sauvages. Pour le touriste c'est une aubaine car il suffit de se poster à proximité pour y voir défiler une multitude d'espèces.

Les parcs nationaux d'Afrique du sud peuvent se visiter tout au long de l'année mais il est plus ou moins facile d'observer les animaux sauvages selon que la végétation est luxuriante ou se raréfiant. De même, la chaleur joue un rôle important car plus il fait chaud moins les animaux s'exposent donc moins ils sont visibles.

Vous l'aurez compris, au parc Kruger comme ailleurs, l'observation des animaux d'Afrique du sud nécessite beaucoup de patience et un brin de chance. L'attente peut-être parfois longue mais lorsque l'animal est aperçu, la joie l'emporte.
Cette photo n'est pas artistiquement exceptionnelle mais elle a pour but d'illustrer à la fois la sécheresse de la végétation du parc Kruger à cette saison et la difficulté d'observer un animal qui se faufilerait dans les herbes hautes.

Autres photos dans la même catégorie