Image de présentation du photos-voyages.com

Peuples d'Afrique australe

florilège d'Afrique australe

N'débélés et Shangaan-Tsongas d'Afrique du sud

La première rencontre avec une représentante du peuple N'débélé est due au hasard : nous nous baladions à la découverte de Pretoria lorsque nous sommes tombés sur cette manifestation festive sur le thème des N'débélés. Nous avons alors pu en apprendre plus sur cette culture et même discuter quelques minutes avec une femme N'débélé qui s'est fait un plaisir de renseigner les touristes que nous étions.
La deuxième rencontre fût en revanche plus orchestrée puisqu'il s'agissait de visiter le village Botshabello, toujours en Afrique du sud, véritable vitrine de l'art N'débélé. Là, tout semblait mis en scène pour les touristes. Malgré tout la visite s'est révélée très intéressante.
Autre visite non spontanée, celle de la tribu Shangaan-Tsongas car c'était une visite organisée d'un village reconstitué pour l'occasion, c'est-à-dire pour les touristes. Cela dit ce fût très enrichissant puisque pendant une heure nous avons obtenu de très nombreuses explications sur les us et coutumes, la perpétuation des traditions etc.

Zimbabwéens

Au Zimbabwe, c'est en me promenant sur le marché, appareil photo en bandoulière, que j'ai pu prendre quelques clichés des habitants. Une belle journée, riche de rencontres, discussions et sourires.

Bushmen du Botswana

La rencontre avec le peuple Bushman s'est fait au gré du hasard : nous conduisions sur la Transkalahari lorsque nous avons aperçu un énorme baobab. Nous avons stoppé pour l'observer de plus près puis avons constaté qu'il y avait un village à quelques dizaines de mètres. Nous avons poussé jusque là-bas et avons été accueilli par trois bushmen avec qui nous avons échangé avant de reprendre la route. Une rencontre totalement fortuite mais ô combien enrichissante culturellement parlant.
Au Botswana nous avons aussi observé la population locale de Maun où les femmes étaient très élégamment habillées de boubous colorés.
Ceci dit, j'ai choisi de ne pas publier les photos car je ne les ai pas jugées d'assez bonne qualité.
Au final, il n'y a vraiment que pour l'Afrique du sud et le Zimbabwe que je dispose de photos de population locale.